Oui au vote par anticipation pour l’élection présidentielle, mais pas avec des machines électroniques !

Alors que la majorité m’expliquait il y a quelques jours, quand je le proposais à l’Assemblée, que c’était trop compliqué de mettre en place un vote anticipé pour les prochaines élections, le Gouvernement le propose par amendement au Sénat : je m’en réjouis !

Je suis convaincu que permettre aux citoyens de voter par anticipation sera une clé pour faciliter l’accès au vote. C’est important à la fois pour les mal-inscrits, notamment les jeunes, et pour limiter les risques sanitaires en échelonnant la présence dans les bureaux de vote. Je rappelle d’ailleurs que ce dispositif est déjà un succès dans d’autres pays comme le Canada ou le Portugal.

En revanche je ne suis absolument pas favorable au fait que ce vote par anticipation soit réalisé sur des machines à voter: il faut de vrais isoloirs et de vraies urnes, ce qui est tout à fait faisable!

Matthieu Orphelin
député écologiste de Maine-et-Loire