Grand coup de boost pour le reconditionnement et la réutilisation des smartphones et ordinateurs de l’Etat et des collectivités!

Dès l’an prochain, des millions d’ordinateurs, smartphones et autres appareils électroniques vont être envoyés vers les filières de reconditionnement et de réutilisation

Mon amendement pour garantir le réemploi des équipements informatiques dont l’État, ses établissements publics et toutes les collectivités locales se séparent a été adopté cette nuit, dans le cadre de l’examen de la proposition de loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique.

Progressivement, tous les anciens ordinateurs, tablettes et smartphones de l’Etat et des collectivités locales devront être orientés vers le reconditionnement! Je me réjouis de cette avancée, même si en raison d’un sous-amendement de la majorité elle ne s’appliquera que progressivement au cours des prochaines années. L’administration doit être exemplaire en alimentant la filière du réemploi, qui réduit fortement l’impact environnemental du numérique.

Cet amendement a été travaillé avec l’association Halte à l’obsolescence programmée et ma collègue Paula Forteza, et porté avec mes collègues du groupe Ecologie Démocratie Solidarité.


Texte initial de l’amendement:

A compter du 1er janvier 2022, les équipements informatiques dont les services de l’État ainsi que les collectivités territoriales et leurs groupements se séparent sont orientés vers le réemploi ou la réutilisation. Les équipements qui étaient déjà issus du réemploi peuvent être orientés vers une autre filière dans les cas où leur réemploi ou réutilisation ne serait plus possible.

 

Texte final après sous-amendement du rapporteur:

Les équipements informatiques dont les services de l’État ainsi que les collectivités territoriales et leurs groupements se séparent sont orientés vers le réemploi ou la réutilisation, dans des proportions variant selon un calendrier défini par décret en Conseil d’État.


 

Matthieu Orphelin

Député écologiste de Maine-et-Loire