Frais de mandat des députés : Matthieu Orphelin dévoile ses comptes

“Sobriété et transparence”. Depuis son élection à l’Assemblée nationale en 2017, le député Matthieu Orphelin (non-inscrit, ex-LREM) applique ces deux principes en rendant public le détail de l’utilisation de son avance de frais de mandat (AFM), cette enveloppe mensuelle de 5.600 euros mise à la disposition des élus pour payer les dépenses liées à leurs fonctions (déplacements, location de permanence, hébergement et repas, frais de communication…).

Consulter l’article de Capital