Emmanuel Macron doit à son tour reconnaître le génocide du peuple Ouïghour

L’Assemblée a voté ce matin, à la quasi-unanimité, la proposition de résolution portée par le député Alain David et que j’avais cosignée, reconnaissant et condamnant le génocide perpétré par la République populaire de Chine à l’encontre du peuple Ouïghour.

Le groupe Ecologie Démocratie Solidarité avait été le premier au sein de l’Assemblée nationale, à travers les mots de mon collègue Hubert Julien-Laferrière, à dénoncer ce génocide.

A ce jour, le gouvernement des États‑Unis mais aussi les parlements britannique, néerlandais, et canadien, ont condamné des crimes contre l’humanité ainsi qu’un génocide du peuple Ouïghour. D’autres Etats, comme la Belgique et l’Allemagne, ont engagé des procédures similaires. Il est temps que la France rejoigne ces pays et porte ce combat pour la reconnaissance du génocide du peuple Ouïghour au niveau européen.

Les exactions commises contre le peuple Ouïghour en Chine sont intolérables et il va de la responsabilité des Etats de tout mettre en oeuvre pour lutter contre ce génocide en cours.

C’est maintenant au Président de la République de prendre ses responsabilités, de s’exprimer sur ce génocide puis de le porter au niveau européen. Il doit aussi en tirer les conclusions qui s’imposent dans nos relations économiques avec la Chine. Nous ne pouvons pas détourner le regard de ce crime contre l’humanité.

Matthieu Orphelin
député écologiste de Maine-et-Loire