+ de 2500 amendements… La honteuse obstruction des LR empêchera le vote jeudi de la loi sur la fin de vie !

La proposition de loi donnant le droit à une fin de vie libre et choisie devait être étudiée en hémicycle jeudi prochain, dans le cadre d’une niche parlementaire (débats organisés sur un jour). Mais les députés LR ont décidé d’empêcher le débat en hémicycle, alors que ce sujet sociétal mérite un débat serein. Le dépôt des amendements vient d’être clôturé ce samedi à 17h. Leur stratégie d’obstruction est massive : + de 2 300 amendements des Républicains et plus de 200 des députés proches RN, souvent de simples copier-coller ou suppressions déposées à l’identique. A eux seuls, 5 députés Les Républicains (Xavier Breton, Patrick Hetzel, Julien Ravier, Frédéric Reiss et Marc Le Fur) ont déposé plus de 2 158 amendements… Honteuse obstruction, alors que 96 % des Français sont favorables* aux avancées prévues dans la proposition de loi du député Falorni !

J’étais évidemment très favorable à cette loi, sur un sujet à propos duquel je suis régulièrement interpellé en circonscription. Elle représenterait une avancée majeure. Les personnes atteintes d’affection grave et incurable, en phase avancée ou terminale, doivent avoir le droit à une fin de vie dans la dignité. Elles n’ont pas la possibilité de ce choix pour l’instant. La France est en retard sur ses voisins : la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le Portugal et récemment l’Espagne ont légiféré sur le droit à l’aide active à mourir. Le texte prévoyait un encadrement très fort de cette pratique (avis de 3 médecins, entretien pour vérifier le caractère libre, éclairé et réfléchi de la demande présentée, révocation possible).

Je condamne très vivement l’attitude déplorable des députés Les Républicains qui font obstruction au débat parlementaire, exploitant les failles du règlement de l’Assemblée Nationale.

Matthieu Orphelin
député écologiste de Maine-et-Loire 

*Sondage Ipsos – Lire la politique, 2019