Angers. Après les violences près de l’Alvarium des élus réclament la fermeture du local identitaire

Le nouvel épisode de violences autour de l’Alvarium ce week-end à Angers (Maine-et-Loire) a ravivé le débat sur la présence, en centre-ville, d’un local associatif d’extrême-droite. Certains élus comme le député Matthieu Orphelin ont demandé, en s’adressant directement au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, la fermeture de l’Alvarium.

Consulter l’article du Ouest-France