90 % des écoles de la 1ère circonscription de Maine-et-Loire équipées en détecteurs de CO2 !

7 fois moins de contamination dans les classes bien ventilées

Depuis des mois, j’alerte le gouvernement sur la nécessité d’accélérer le déploiement de détecteurs de CO2 dans les classes pour améliorer le renouvellement de l’air.

Alors qu’un fonds a été mis en place par l’Etat fin 2021 dans le but d’accompagner les communes, le manque de communication de la part du ministère de l’Education nationale a fait que la plupart des communes n’étaient… même pas au courant !

Mes échanges de ces derniers jours avec les maires de la première circonscription ont permis de faire connaître l’existence de ce fonds et l’importance de l’installation des capteurs de CO2 pour la maîtrise de la circulation du covid-19 dans les écoles. Plus de 90% des écoles de la circonscription sont désormais en cours d’équipement en détecteurs de CO2 à l’aide de ce fonds. Une mobilisation exemplaire et collective pour ce qui sera donc l’un des territoires les plus en pointe du pays.

C’est une bonne nouvelle pour tous les élèves et professeurs qui fréquentent ces établissements dans lesquels l’installation de ces détecteurs permettra de réduire les risques de contamination par le virus. De premiers retours sur 150 classes en Suisse montrent que les contaminations peuvent être réduites d’un facteur 7 dans une classe bien ventilée.1

Je me réjouis de la mobilisation générale des communes de la circonscription. Cela montre bien que quand on veut, on peut. Le ministère doit faire beaucoup plus en matière d’accompagnement pour équiper l’ensemble des écoles du pays.

Matthieu Orphelin
Député écologiste de Maine-et-Loire

1 Plus de contaminations dans les salles de classe mal aérées : www.empa.ch/fr/web/s604/covid-et-co2