Son groupe dissous, Matthieu Orphelin dénonce « des manoeuvres politiques »

Le groupe parlementaire Ecologie, démocratie, solidarité n’existe plus depuis samedi. Avec le départ de la députée du Nord Jennifer de Temmerman, vendredi, il ne compte plus que 14 membres, quand il en faut 15 pour constituer un groupe. Matthieu Orphelin revient sur le travail réalisé et les raisons de cette disparition.

Ecouter l’émission de RCF