Rénovation énergétique des logements : des avancées !

Depuis plusieurs semaines, comme de nombreux acteurs de la rénovation énergétique et des territoires, j’alertais le gouvernement sur la nécessité de renforcer les nouveaux dispositifs d’accompagnement dans la rénovation énergétique prévus au projet de loi de finances 2020.

Le gouvernement a entendu nos alertes et une partie de nos propositions. Je salue les deux nouvelles avancées, déposées en amendements gouvernementaux. La première accordera aux classes moyennes une aide de 150 €/m² habitable pour les rénovations globales performantes des passoires énergétiques (passage de la classe F ou G à au moins la classe C) ; la seconde réintègre un crédit d’impôt pour les déciles 9 et 10, uniquement pour les travaux d’isolation des parois opaques (il aurait été utile d’élargir pour eux aussi aux rénovations globales performantes).

Pour changer de rythme, restent cependant des sujets importants, dont le montant de l’enveloppe budgétaire globale affectée à cette politique mais également la question clef de l’ouverture des dispositifs aux propriétaires bailleurs, pour lutter plus efficacement contre la location des passoires énergétiques. Il faudra a minima que le gouvernement s’y engage pour à partir de 2021.

Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire