Recours #LAffaireDuSiecle contre l’État : réaction de Matthieu Orphelin

Les citoyens et les ONG ont raison de demander plus d’actions à l’Etat. Ces citoyens ont pleinement conscience de la crise climatique et se mobilisent collectivement (Affaire du Siècle, grèves de la jeunesse, marche mondiale pour le climat). Ils n’attendent pas des politiques qu’on leur explique que ce qui est fait est suffisant, ni qu’on se contente de les écouter, mais que des actions beaucoup plus ambitieuses soient enfin mises en place pour le climat. La société civile nous dit : il faut faire plus.
 
Ce recours en justice, c’est un électrochoc de la part de ces citoyens qui mettent l’Etat face à ses responsabilités, quand simultanément les scientifiques alertent sur la nécessité d’accélérer très fortement la lutte contre le réchauffement climatique.
 
Les citoyens sont en avance par rapport à beaucoup de responsables politiques sur ces questions. Il faut accélérer les actions, mettre beaucoup plus de moyens, faire enfin de la transition écologique une priorité de toutes les forces politiques, du gouvernement, à tous les niveaux.
Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire