Propositions de réformes de l’Assemblée Nationale : des mesures décoiffantes !

La présentation des premiers rapports dans le cadre des réformes de l’Assemblée Nationale ce mercredi 13 décembre 2017 confirme un travail très intéressant, ancré dans une méthode collective. Du pluralisme, de l’ouverture et de la
transparence de cette démarche émergent des propositions innovantes, impulsées collaborativement par les citoyens et les élus :

 

Procédure législative
Les propositions sont stimulantes et répondent à un impératif d’efficacité du Parlement ! Je salue notamment le choix d’une réforme de la procédure d’examen,uniquement en commission, pour les textes consensuels, et sans possibilité d’amendement lors de sa mise aux voix en séance publique. Il est également pertinent que soit décidé que la procédure accélérée devienne désormais la procédure de droit commun, et que la possibilité pour le gouvernement d’amender hors-délais soit supprimée.

• Ouverture de l’Assemblée nationale à la société

Je suis heureux de voir réaffirmée la volonté ferme de transparence quant au lobbying, et que soit reprise l’idée de la publication des agendas parlementaires des députés : c’est pour répondre à cette ambition de transparence que je me suis attaché à le faire, chaque mois, depuis le début de mon mandat avec mon agenda ouvert (voir http://matthieuorphelin.org/agenda-ouvert/

• Démocratie numérique et participation citoyenne
Enfin, il est également prévu un ordre du jour citoyen, pour relayer les suggestions et préoccupations de la société civile, avec l’inscription à l’ordre du jour de l’Assemblée pour que soit soutenue une initiative citoyenne par des parlementaires ! Dans cet esprit, dès début 2018, je poserai chaque mois une question ouverte au
gouvernement, question écrite au gouvernement proposée par un citoyen du territoire.