Pour une grande loi énergie-climat !

L’étude du projet de loi énergie-climat débute ce mercredi à l’Assemblée Nationale en commission développement durable, avant de poursuivre en commission des affaires économiques (à partir du 18 juin) puis en séance (semaine du 24 juin).

Je souhaite que cette loi énergie-climat concrétise les récentes déclarations du Président de la République et du Premier Ministre visant à accélérer et amplifier les actions pour la transition écologique et énergétique.

Le projet de loi du gouvernement avait déjà progressé par rapport à la version présentée au Conseil d’Etat : confirmation des objectifs sur la baisse des consommations et la neutralité carbone en 2050 (division par un facteur supérieur à six des émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050).

Nous devons maintenant aller plus loin pour enfin nous donner les moyens de réduire nos émissions et notre consommation énergétique, et sans attendre car nous sommes en retard sur nos engagements. Je porterai des propositions d’amendements visant à :
– Inscrire l’état d’urgence et la crise climatiques dans la loi ;
– Rehausser les objectifs de développement des énergies renouvelables, en particulier pour les énergies marines et pour le biogaz ;
– Se donner une nouvelle ambition sur le stockage de l’énergie et l’hydrogène ;
– Se donner les moyens d’éradiquer les passoires énergétiques par des mesures nouvelles et par la mise en œuvre de celles qui étaient prévues dans le projet présidentiel et législatif. Le retard sur la rénovation énergétique et la lutte contre la précarité énergétique est alarmant.

Ayons de l’ambition ! Faisons de cette loi énergie-climat une grande loi !

Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire