Plus de 300 questions reçues en un mois : nous amplifions le dispositif !

Le 2 février 2018, nous lancions le dispositif ​Questions Citoyennes au Gouvernement​. En à peine un mois, ce sont ​plus de 300 questions qui ont été déposées par des citoyennes et citoyens sur la plateforme ​questions.parlement-ouvert.fr.
Devant le succès de ce nouveau dispositif, qui témoigne de l’intérêt ​pour le renouveau des pratiques dans la relation citoyens-élus​, nous faisons aujourd’hui le ​choix d’amplifier et d’ouvrir plus encore ce dispositif​ :

  • Dès ce mois-ci, le nombre de questions sélectionnées chaque mois sera doublé​, passant de 2 à 4 questions de citoyens que nous nous engageons à transmettre directement aux Ministres concernés​, en plus de leur dépôt sous forme de question écrite au Journal Officiel. 
  • Nous avons mis en place des nouvelles fonctionnalités qui permettent de suivre les questions posées et les réponses des Ministres : ​reponses.parlement-ouvert.fr 
  • Nous avons également invité nos collègues députés du Groupe LREM à nous rejoindre dans cette initiative​. ​Plus d’une dizaine d’entre eux est déjà volontaire (leurs noms seront dévoilés le mois prochain). Nous envisageons aussi, à terme, d’ouvrir le dispositif aux députés des autres groupes. 
  • Dans les prochaines semaines, nous allons également travailler dans la perspective d’arriver à intégrer quelques propositions citoyennes dans le cadre des​ Questions Orales au Gouvernement​.

Les questions sélectionnées pour le mois de février 2018 
– Par Matthieu Orphelin, la question posée au Ministre de la Transition écologique et solidaire au nom de Damien Di Nome, citoyen qui souhaite connaître les différentes possibilités d’action en vue d’une réduction de la pollution lumineuse, qui impacte tant la faune que la flore et induit des consommations énergétiques sur lesquelles il semblerait opportun d’agir. Cette question, outre sa pertinence, fait également partie de celles qui ont été le plus plébiscitées par les citoyens sur la plateforme. 

– Par Paula Forteza, la question posée à la Ministre de la Santé et des Solidarités au nom d’Isabelle Larelle qui déplore des manquements dans l’application de la loi concernant l’autisme (en égard notamment du droit / obligation à l’éducation, de sa classification, ou encore des remboursements). Ces questions font écho au 4e plan autisme, dont la concertation a été lancée dès début juillet 2017. 

– Par Matthieu Orphelin, la question posée au Ministre de l’Action et des Comptes publics au nom de Nicolas Schweitzer, un citoyen qui suggère la mise en place d’une “contribution citoyenne volontaire”. Insistant sur la dimension de volontariat, ce dispositif permettrait à celles et ceux qui souhaitent contribuer à l’effort national au-delà de ce qu’il leur est requis par l’impôt de faire, à hauteur d’1%, par exemple.

– Par Paula Forteza, la question posée au Ministre de l’Education nationale au nom de Marie-Odile Morandi qui souhaite connaître la position du Ministère quant à l’utilisation du logiciel libre dans le contexte de la numérisation du réseau éducatif en cours.

Toutes les questions déjà publiées continuent à faire objet d’un débat et pourront être sélectionnées ultérieurement. Nous remercions chacune et chacun des personnes qui nous ont transmis leur question, et invitons toutes celles et ceux ayant une interrogation, une préoccupation ou une suggestion à remettre auprès d’un membre du gouvernement à nous la poser ici : ​questions.parlement-ouvert.fr