PLFR : Le soutien de l’Etat aux grandes entreprises doit être conditionné

Je dépose, avec 16 députés, un amendement au second Projet de loi de finance rectificative (PLFR) pour que les aides d’Etat aux grandes entreprises soient conditionnées à la mise en oeuvre d’une stratégie interne de réduction de leur empreinte écologique (gaz à effet de serre, utilisation des ressources naturelles).

Une telle contrepartie demandée aux grands groupes serait un minimum d’exigence nécessaire pour l’Etat et pour répondre aux grands défis écologiques.

Voir les détails de l’amendement

Matthieu Orphelin
député de Maine-et-Loire