NDDL : Matthieu Orphelin appelle à une pause dans l’opération pour permettre l’arrêt des affrontements et la reprise du dialogue

J’appelle l’Etat à une pause dans l’opération en cours sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, afin de permettre l’arrêt des affrontements en cours et la reprise du dialogue pour la régularisation des situations de ceux qui veulent participer au grand projet agricole de NDDL.

La multiplication des blessés des deux côtés et la spirale de violences montrent l’urgence à apaiser la situation. Aujourd’hui, l’opération telle qu’elle se déroule fait courir trop de risques à nos gendarmes et à ceux, non violents, qui tentent de construire l’avenir de ces territoires.

Une telle pause permettrait de protéger l’ensemble des personnes sur place, et en premier lieu les gendarmes face à l’afflux de personnes ultra-violentes sur le site.

L’opération doit être recentrée sur ce pour quoi elle a commencé : rendre à la circulation la D281 et nettoyer ses abords.

Ceux qui veulent déposer un projet agricole doivent le faire. La Préfecture a rappelé que la procédure était simple : un nom, une adresse, un descriptif sommaire du projet.

J’appelle chacun à la responsabilité.