Le député Matthieu Orphelin (LREM) appelle ses collègues à justifier leurs dépenses « au premier euro »

En marge de l’ouverture du grand débat voulu par Emmanuel Macron, le député (LREM) du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin se dit prêt à baisser sa rémunération de 500 euros et appelle ses collègues à justifier leurs frais de mandat “au premier euro” pour restaurer le lien de confiance entre les Français et leurs élus.

Retrouver l’intégralité de l’entretien ici