Le 49-3 serait une grave erreur politique et démocratique

Ce choix brutal serait une erreur politique autant qu’une atteinte à notre démocratie.
 
Notre société a besoin d’apaisement, une telle décision ne peut qu’envenimer la cohésion sociale et dégrader encore davantage la confiance des citoyens envers les institutions politiques.
 
Malgré l’obstruction au Parlement, nous pouvons prendre le temps de débattre du fond, obtenir des garanties, combler les imprécisions du texte, renforcer les mécanismes de solidarité.
 
Les solutions de financement que nous proposons (faire contribuer les très hauts salaires) et que nous discutons avec les syndicats depuis plusieurs semaines permettraient une sortie de crise par le haut. Pourquoi se priver d’en débattre ?
 
Le 49-3 serait le résultat d’une précipitation regrettable sur une réforme structurante majeure, dont l’esprit initial était pourtant défendable.
Matthieu Orphelin 
Député de Maine-et-Loire