La France s’oppose à l’accord avec le Mercosur « en l’état » : une bonne décision pour le climat et la biodiversité

Cela faisait des mois qu’avec de nombreux acteurs nous alertions sur le risque de signer un accord commercial avec les pays du Mercosur, en raison notamment du soutien irresponsable et assumé du gouvernement brésilien à la déforestation, révélé au grand public par la catastrophe internationale de ces derniers jours en Amazonie.

L’annonce de l’opposition de la France à un accord en l’état est donc une bonne décision pour le climat et la biodiversité.

Il faut maintenant que les autres pays européens, et en particulier les membres du G7, rejoignent la position de la France et de l’Irlande (qui vient également d’annoncer son opposition), et qu’ils s’engagent à ce que tous les prochains accords commerciaux se mettent au service de la bataille pour le climat et la biodiversité.