Grand plan d’investissement : une ambition renforcée !

Le Grand Plan d’Investissement annoncé ce jour concrétise les engagements pris pendant les campagnes présidentielle et législative et va même plus loin en montant (57 milliards d’euros). Il assume les priorités portées et permettra de mobiliser plus de 20 milliards d’euros sur la transition écologique mais aussi 15 milliards d’euros sur le plan consacré aux compétences. La transparence sur les modalités de financement du plan est à souligner (dont : 24 milliards d’euros de mesures nouvelles, 11 milliards d’euros de mobilisation d’instruments financiers, 24 milliards d’euros de réorientation de crédits existants).

Parmi les mesures les plus significatives :

  • Priorité enfin donnée à la rénovation énergétique des bâtiments des collectivités locales et de l’Etat, pour 4,8 milliards d’euros plus 3 milliards d’euros pour la rénovation des logements sociaux. Cela va permettre des économies très significatives sur les factures d’énergie et les frais de fonctionnement.
  • Convertir 5 000 PME à l’économie circulaire et à la lutte contre le gaspillage, grâce à un système d’audit gratuit, remboursé a posteriori par une partie des économies réalisées. Il s’agit sans doute d’une première mondiale à cette échelle. Chaque PME concernée verra donc son impact sur l’environnement réduit et sa rentabilité augmentée !
  • Nouvelles dotations de l’Etat aux collectivités pour soutenir le développement de solutions de transports innovantes (plateformes de mobilité intermodales) et des aménagements cyclables. L’Etat accélère sur le développement des mobilités actives.