Grand plan de transformation du pays : « Il faut réapprendre la sobriété »

De son appartement angevin, le député Matthieu Orphelin a dégainé son téléphone. Il a ouvert le répertoire à la lettre E comme Emmanuel Macron, puis a pianoté : « Cher Emmanuel, je t’ai fait parvenir une série de propositions pour un grand plan de transformation du pays à la sortie de la crise sanitaire. » Au menu de ce « plan », des dépenses « qui visent à permettre des changements concrets et rapides pour construire le monde d’après ».

Consulter l’article du Point