Grand Débat National : quatre mesures chocs !

Après le grand débat, l’attente est immense pour de grandes décisions ! Alors que les parlementaires vont en débattre cette semaine et que le Premier ministre interviendra devant l’Assemblée Nationale le 9 avril, des décisions fortes s’imposent. Et c’est possible, mais il faut pour cela que le gouvernement marque les esprits et innove. Je propose les mesures chocs suivantes :

Une taxe sur le kérosène pour financer le développement et l’ouverture de nouvelles petites lignes de chemin de fer. Porter le sujet de la taxation du kérosène au niveau européen ne suffit pas ; on peut dès maintenant le mettre en place pour les vols intérieurs métropolitains, en particulier sur les lignes où une alternative en train existe. Sous la forme d’une contribution écologique forfaitaire au décollage (de quelques € par vol), comme l’ont fait les Suédois, ça permettrait de faire contribuer de manière équitable toutes les compagnies et de lever l’argument caricatural souvent mis en avant (“les avions iraient faire leur plein ailleurs”).

Une assemblée citoyenne de 577 membres tirés au sort, un par circonscription, représentatifs des diversités de notre pays grâce à la méthode des quotas. Renforçant la démocratie représentative par la démocratie participative, ce conseil ou assemblée citoyenne se réunirait 3 fois par an pour apporter un regard citoyen sur les futures grandes réformes clés, proposer des amendements citoyens, émettre des avis, à l’instar de ce qu’a mis en place l’Irlande avec succès.

De nouveaux outils pour mieux accompagner les Français dans la transition énergétique : prime mobilité-travail pour les salariés habitant à plus de 30 km de leur lieu de travail, dispositif pour permettre le changement de voiture sans reste à charge mensuel pour les ménages modestes des zones rurales et périurbaines, mais aussi mise en place d’un vrai service public de la rénovation énergétique (avec un financement stable enfin assuré), simplification des aides pour aller vers des offres “rénovation énergétique à 1 €” avec qualité certifiée des travaux.

Réforme de l’impôt sur le revenu en 5 ans : pour le rendre plus progressif (nombre de tranches, tranche additionnelle), plus juste (suppression progressive de certaines niches fiscales).

Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire

Retrouvez les synthèses des consultations du Grand Débat National organisées par l’équipe de Matthieu Orphelin.