Grand Débat National : des orientations bienvenues et rassurantes

Les premières orientations d’organisation du Grand Débat National ont été précisées ce jour par le Premier Ministre, après le retrait de la Présidente de la CNDP.
Les principes nécessaires pour assurer un débat de qualité (transparence, impartialité) sur tous les territoires ont été réaffirmés ainsi que la mise en œuvre d’outils participatifs innovants, dont des conférences citoyennes régionales (100 citoyens tirés au sort dans chaque région) pour évaluer les propositions qui ressortent du débat. C’était essentiel.
J’ai également noté avec satisfaction que le gouvernement avait décidé de mieux associer les forces vives (syndicats, associations, élus, …) à la fois sur les propositions qu’ils portent sur les 4 thèmes du débat et sur les modalités de ce travail en commun. Réinitier ce dialogue était nécessaire.
Enfin, le chef du gouvernement s’est également engagé à effectivement tenir compte des conclusions du débat dans la définition des politiques à venir. Sans cela, cela aurait été un débat sans perspectives, qui n’aurait pas permis de rétablir la confiance.
Sur le terrain, beaucoup de citoyens nous interpellent déjà avec des idées, des analyses, des doléances et des aspirations. Le Grand Débat va enfin commencer !