Forte empreinte carbone de la 5G : rien n’a été fait… et tout reste à faire !

Le rapport du Haut Conseil pour le Climat sur la 5G révèle que son déploiement aura un impact carbone très fort, entre 3 et 7 MtCO2/an en 2030, à la fois du fait de la fabrication des nouveaux smartphones et autres appareils (54% de l’impact CO2) et de la production d’électricité supplémentaire nécessaire. L’empreinte carbone totale du numérique en France est de 15 MtCO2 en 2020 ; la 5G pèsera donc très lourd dans le bilan du numérique, en augmentant son empreinte carbone de 18 à 45% !

Le HCC critique la stratégie choisie par l’Etat français, qui n’a réalisé aucune évaluation environnementale des impacts de la 5G avant de décider son déploiement. Il est inacceptable  que la France se rende coupable d’une telle absence d’évaluation climatique en 2020,  tout en se proclamant par ailleurs bonne élève du climat sur la scène internationale.

Il est absolument nécessaire que l’attribution des prochaines bandes de fréquence 5G soit soumise à une évaluation environnementale complète. De plus, les recommandations du HCC devront être observées à la lettre pour maîtriser l’augmentation de l’empreinte carbone de la France liée au déploiement de la 5G et réduire de facto d’autres usages.

Une stratégie quantifiée de réduction des émissions importées du numérique doit être adoptée très rapidement, comme le demande le HCC. Ces émissions déjà importantes augmenteront fortement  du fait de la 5G si nous ne mettons aucune action en place de maîtrise des usages, de sobriété -notamment dans le non-renouvellement trop fréquent des appareils-  et d’économie circulaire.

Une évaluation climatique exhaustive, mais également sanitaire, économique, financière et sociale, devra être systématiquement réalisée à l’avenir avant toute décision de l’Etat quant au déploiement éventuel à grande échelle de nouvelles technologies. Il en va de la responsabilité de l’Etat face à l’urgence climatique.

Matthieu Orphelin
député écologiste du Maine-et-Loire

Retrouvez le rapport du HCC ici.