Financement retraites : 2 alternatives à l’âge pivot

Alors que la conférence des financeurs s’ouvre demain et que s’ouvre le débat parlementaire, je propose deux leviers de financement alternatifs à l’âge pivot basés sur une contribution plus importante des hauts revenus à l’effort de solidarité. A partir des tranches de revenu supérieures à 5 000€/mois, je propose de :

  • Augmenter la cotisation de solidarité (aujourd’hui prévue à 2,81% pour tous) ;
  • Augmenter la valeur d’achat du point retraite, ce qui pourrait éviter une augmentation du taux de cotisation.

Voir les détails des mesures dans la note jointe.

Ces leviers dégageraient des recettes de l’ordre de 500 millions à 4 milliards d’euros par an selon les scénarios choisis. Ils financeraient ainsi une partie de la dette et permettraient de renforcer les mécanismes de solidarité prévus par la réforme.

Si la conférence conclut qu’il y a bien des problèmes de financement, alors je trouve normal que les foyers les plus aisés contribuent davantage afin que les plus précaires soient protégés d’une dégradation de leur situation.

Matthieu Orphelin

Député de Maine-et-Loire