Fermeture totale de l’esplanade Coeur de Maine : d’autres solutions sont envisageables !

Je comprends la nécessité d’agir rapidement compte-tenu de la gravité des incidents survenus la semaine dernière à l’esplanade Coeur de Maine. Pour les riverains, premiers impactés par les nuisances, c’était également un impératif. Des débordements inacceptables exigeaient des solutions rapides.

Néanmoins, je suis interrogatif sur la décision prise de fermer complètement l’esplanade au public pendant 4 semaines. Il aurait été à mon avis préférable de continuer à rechercher des solutions alternatives, graduées et à déployer d’autres mesures, basées sur la prévention. J’appelle les autorités locales à réfléchir à de telles solutions, en concertation avec tous les acteurs concernés et les riverains.

Je propose notamment :

– une réouverture partielle dès le 10 juin, en journée et en début de soirée, par une restriction des horaires d’ouverture jusqu’à 21h00, qui permettrait de réduire sensiblement les nuisances pour les riverains tout en maintenant cet espace essentiel pour le lien social.

– la présence permanente, sur le site, de médiateurs et de policiers municipaux, en nombre suffisant, pour sensibiliser au respect du voisinage, des gestes barrières, au tri et à la prévention des déchets, et pour sensibiliser sur les conduites à risques.

– l’ouverture d’une guinguette “zéro alcool”.

Angers est une ville qui vit et où le respect et la sécurité doivent être assurés ! J’espère qu’un compromis pourra être trouvé, en prenant en compte la quiétude des riverains mais également le besoin de renouer avec une ambiance conviviale – qui est un atout majeur de notre si belle ville – mise entre parenthèses pendant cette période de confinement.