Expérimentation des emplois francs pour les quartiers populaires dès 2018 : une excellente nouvelle, à confirmer en séance publique !

Le vote ce jour en commission d’un amendement porté par le groupe LREM, rendant possible le lancement dès 2018 d’une expérimentation sur les emplois francs est une étape importante de franchie.

Le principe de ces emplois francs est simple : une entreprise qui recrutera en CDI un-e habitant-e d’un quartier prioritaire de la ville bénéficiera d’une aide de 15 000 € sur trois ans.

Après des années de renoncements, il était temps de faire plus et d’agir : le chômage dans certains de ces quartiers dépasse 30 % voire 40 % ; ce n’est pas acceptable. Il faut lutter contre l’assignation à résidence.

Le passage par une expérimentation sur certains territoires n’a que des avantages : elle permettra de bien caler le dispositif avant généralisation, de mobiliser les entreprises et acteurs de l’insertion et de l’éducation, et de rassurer les sceptiques.

Depuis quelques semaines, nous avions particulièrement poussé pour que cette mesure soit expérimentée dès 2018. Nous sommes donc aujourd’hui particulièrement satisfaits de cette avancée, qui reste cependant bien sûr à confirmer en séance publique dans les jours à venir.

Sacha Houlié, député de la Vienne
Matthieu Orphelin, député de Maine-et- Loire
Pierre Person, député de Paris
Aurélien Taché, député du Val-d’Oise