Expérimentation des « emplois francs » dès 2018 : un signal fort en faveur des quartiers prioritaires !

Mobilisons-nous pour qu’Angers et Trélazé puissent être l’un des territoires pilotes !

Le vote, au cours de la séance de nuit du mercredi 8 novembre 2017, d’un amendement gouvernemental mettant en place une expérimentation du dispositif « emplois francs », lors de l’examen du projet de loi de finances est une excellente nouvelle : il s’agit d’un signal fort en faveur des quartiers prioritaires (QPV) pour favoriser l’emploi.

Le dispositif est simple : une entreprise qui recrutera en CDI un-e habitant-e d’un quartier prioritaire de la ville (QPV) bénéficiera d’une aide de 15 000 euros sur trois ans, ou d’une aide de 5 000 euros sur 2 ans pour un CDD de plus de 6 mois. L’expérimentation débutera dès avril 2018 et devrait concerner jusqu’à 30 000 emplois. Des moyens financiers importants y seront consacrés et ont été votés : 180 millions d’euros dès 2018.  L’expérimentation en 2018 et 2019 va permettre d’élaborer le dispositif avec tous les acteurs concernés, et de l’évaluer avant sa généralisation en 2020.

Cette excellente nouvelle est pour moi une grande satisfaction car l’aboutissement d’un travail collectif avec quelques collègues du groupe LREM et le gouvernement, dans un objectif commun de relever le défi de la politique de la ville. Il était absolument nécessaire d’agir dès 2018 : dans certains quartiers prioritaires, à Angers comme dans le reste du pays, le taux de chômage est de plus de 30%, soit 4 fois plus que dans d’autres quartiers.

Les modalités de sélection des 5 territoires pilotes seront précisées prochainement mais la Ministre Muriel Pénicaud a d’ores et déjà indiqué lors des débats qu’ils devraient concerner tous les quartiers prioritaires d’un même département. Mobilisons-nous pour qu’Angers et Trélazé puissent être l’un des 5 territoires d’expérimentation ! Avec mes trois collègues député-es concerné-es (Stella Dupont, Nicole Dubré, Philippe Bolo) et les Maires d’Angers Christophe Béchu et de Trélazé Marc Goua, nous proposerons donc aux acteurs concernés (insertion, éducation, entreprises, élu-es, …) de travailler ensemble pour y arriver. Un premier échange sur ce sujet sera proposé aux acteurs le 1er décembre, dans le cadre du Parlement Ouvert sur la première circonscription du Maine-et-Loire.

Quartiers prioritaires dans l’agglomération angevine : 7 quartiers à Angers (Hauts de Saint Aubin, Monplaisir, Belle Beille, Savary, Grand Pigeon, Roseraie, Beauval-Bedier-Morellerie) et un quartier à Trélazé (Le Grand Bellevue).

 

                                                                                                          Matthieu Orphelin

Député de la première circonscription de Maine-et-Loire