En plus des nombreux échanges sur le terrain avec les gilets jaunes, j’ai reçu de nombreuses sollicitations par email

Retrouvez ci-dessous ma réponse :

Madame, Monsieur, gilets jaunes de l’Anjou, ou citoyennes et citoyens les soutenant,

Je vous remercie de m’avoir contacté sur la mobilisation des gilets jaunes et sur les réponses à y apporter. J’ai aussi lu avec attention les propositions adressées au gouvernement et aux députés par les gilets jaunes. J’avais reçu, dès la veille de la première manifestation, les organisateurs des rassemblements dans le Maine-et-Loire pour échanger sur leurs revendications. Depuis, j’ai également échangé avec bon nombre d’entre vous et je serai encore sur le terrain ce week-end.  

Comme beaucoup d’entre vous l’ont exprimé, la hausse du carburant a été l’élément déclencheur, mais n’est pas le seul problème. Vous n’êtes évidemment pas contre la transition écologique mais il faut tout d’abord mettre en place des dispositifs massifs pour vous accompagner, mais surtout répondre à une inquiétude et une colère plus large, en particulier sur le pouvoir d’achat.

Dans la situation très difficile actuelle, et malgré nos différences d’analyse, le dialogue est nécessaire, et nécessite respect et écoute réciproques. Je sais vos attentes en matière d’amélioration de votre vie quotidienne et c’est la priorité sur laquelle nous devons travailler ensemble.

Comme vous l’avez peut-être déjà vu, j’ai fait de nombreuses propositions au cours des derniers mois pour que vous soyez mieux accompagnés face à la hausse des prix du pétrole. C’est le sens des mesures annoncées il y a trois semaines par le gouvernement et que j’ai résumées dans ce document : http://matthieuorphelin.org/wp-content/uploads/2018/11/20181116-Propositions-accompagnement-1.pdf

Ce n’est pas suffisant, mais ce sont de premières mesures dont certains d’entre vous pourront dès maintenant se saisir pour réduire leurs factures et améliorer leurs fins de mois. Je continue à proposer d’autres mesures, notamment :

  • Une prime mobilité-travail exceptionnelle et transitoire à destination des territoires ruraux et périurbains. Elle serait accordée, sous conditions de ressources, aux actifs (y compris demandeurs d’emplois et indépendants) de ces territoire, versée les années où le prix du baril est élevé. Il ne s’agit en rien d’une simple compensation des taxes mais au contraire d’une mesure de redistribution pour accompagner les plus impactés parmi les classes moyennes et ménages les moins aisés.  Cette prime pourrait aussi être élargie aux retraités et son montant reste à discuter.
  • Des mesures pour vous accompagner mieux et que chacun d’entre vous, qu’il soit propriétaire ou locataire, classe moyenne ou à faible revenu, puisse baisser ses factures de chauffage. Le carburant et le chauffage, c’est souvent 100 à 300 € de dépenses par mois. Les réduire, c’est autant de gagné pour d’autres choses.

Sur la question plus large du pouvoir d’achat, des premières mesures ont déjà été mises en œuvre pour que le travail soit plus rémunérateur et certains d’entre vous ont déjà pu le constater (augmentation du salaire net, et de la prime d’activité à nouveau en 2019, que nous complèterons avec l’exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires dès 2019). Nous avons aussi mis en place des mesures pour toutes et tous, comme la suppression en trois ans de la taxe d’habitation, et nous allons continuer avec d’autres mesures pour plus de justice sociale, comme le reste à charge zéro pour le remboursement intégral des lunettes, prothèses auditives et dentaires. Nous irons plus loin.

Echanger est primordial : vos revendications, vos idées et vos préoccupations nous sont utiles et indispensables pour tenter de trouver, malgré nos différences d’analyses, des solutions répondant aux problématiques de chaque Français afin de sortir de la crise actuelle.