Des décisions plus justes en faveur des retraités modestes

Je salue les annonces du Premier ministre de ce jour qui permettront à 300 000 retraités supplémentaires d’être exonérés de la hausse de CSG. Il y avait en effet beaucoup d’attentes et d’inquiétudes de la part de certains retraités modestes, parfois même un sentiment d’injustice, et il était donc important de les entendre.
300 000 retraités supplémentaires seront donc exonérés de l’augmentation de la CSG, grâce à deux mesures correctrices. Seront concernés :
  • Les couples qui étaient individuellement en-dessous du seuil, mais voyaient leur CSG augmenter en raison de leur situation maritale.
  • Les retraités modestes aux revenus variables, puisque désormais le revenu de référence sera moyenné sur deux ans.
D’autres mesures déjà annoncées se concrétiseront dans les semaines à venir (baisse taxe d’habitation, revalorisation minimum vieillesse, reste à charge zéro, …) et nous aurons des débats, dans le cadre du projet de loi de finances, autour des modalités de revalorisation des retraites par rapport à l’inflation, qui reste un sujet d’inquiétude pour les retraités peu aisés.