Démission de Hulot. Matthieu Orphelin : « C’est un électrochoc »

Matthieu Orphelin, député La République en Marche à Angers, a appris comme tout le monde la démission du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot ce mardi matin, sur France Inter.

Comment réagissez-vous à l’annonce de la démission de Nicolas Hulot ce matin ?

On n’en avait pas parlé hier [lundi] soir. C’est une décision courageuse, sincère. Je ne suis pas spécialement surpris sur le fond, même si le moment choisi l’est. Ça fait plusieurs mois qu’il analyse ce qui est fait. Il ne faut pas mésestimer ce qui l’a été. Sa présence a été utile et il a fait tout ce qu’il fallait pour que ça marche. Mais est-ce que la somme des avancées est à la hauteur des enjeux ? C’est un électrochoc. On ne peut plus continuer comme ça. Chacun doit en tirer les leçons et faire son autocritique. On ne peut pas tenir le discours de l’urgence du changement climatique et ne pas en tenir compte lorsqu’on annonce les orientations budgétaires à venir. Il faut qu’on soit dans l’action et la cohérence, sinon on est dans la mystification.

Retrouvez l’intégralité de l’interview publiée dans Ouest France