Retrouvez ici l’ensemble des travaux parlementaires sur lesquels j’ai travaillés ces derniers mois. Vous pourrez avoir accès à mes principales prises de position, aux dossiers législatifs ainsi qu’à mes différentes propositions. 

 

Après plus de 3 mois de travail intensif, de rencontres avec les acteurs impliqués, de séances collectives au sein du groupe LREM, de propositions, de recherche de convergence, j’ai pris la décision de ne pas voter POUR la loi Asile et Immigration. Je ne mésestime aucune des avancées obtenues collectivement en commission, y compris sur des points que j’ai portés, avec d’autres, au débat : préparation d’un plan d’actions sur les migrations climatiques, fin du statut de « pays sûr » quand les droits LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) les ne sont pas respectés, correction des dispositifs inacceptables de la PPL Dublin… Mais l’état d’arrivée de ce texte est trop loin de mon parcours, de mes convictions et, aussi je pense, trop loin de certains compromis que nous aurions dû et pu trouver avec le gouvernement.

  • Prises de position
  • Dans les médias
  • Principales interventions
  • Amendements

Cette loi est l’aboutissement d’un travail parlementaire collectif et qui a dépassé les clivages politiques, dans un objectif commun de relever le défi climatique grâce à une transformation profonde de notre modèle énergétique. Cette loi fait de la France le premier pays au monde à programmer, pour 2040, la fin de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures sur son territoire.

Notre travail a permis d’améliorer significativement le texte en proposant un meilleur encadrement du droit de suite, une mobilisation de l’Etat pour accompagner les territoires, les entreprises et les salariés et une interdiction de toutes les techniques pour aller chercher les hydrocarbures non conventionnels.

 

  • Prises de position
  • Dans les médias
  • Principales interventions
  • Principaux amendements

Le projet de loi portant sur l’agriculture et alimentation a été présenté en Conseil des Ministres fin janvier 2018 et posait les outils indispensables – et tant attendus – permettant une plus juste rémunération des agriculteurs. Suite à de nombreuses rencontres sur notre territoire avec des agriculteurs, et organisations (syndicats, confédérations, GAEC,…) j’ai en outre élaboré et porté des amendements en commissions et en hémicycle (mai 2018) portant sur l’accompagnement de nos agriculteurs dans la transition de modèle de production et pour permettre une agriculture plus durable et une alimentation plus saine pour nos concitoyens.

 

  • Prises de position
  • Dans les médias
  • Principales interventions
  • Amendements / Rapports