Canicule, urgence climatique et rénovation énergétique : de nouvelles actions, vite !

Alors que nous ferons face cette semaine à une canicule qui n’est que la répétition générale de ce que nous vivrons dans les années à venir (montrant aussi la vulnérabilité de nos sociétés aux dérèglements forts du climat, et la nécessité d’agir et d’adapter nos villes et nos territoires),
 
Alors que le Haut Conseil pour le Climat rendra cette semaine un rapport qui devrait mettre en évidence le besoin de renforcer l’action politique pour le climat,
 
Alors que nous étudions à partir de ce mardi le projet de loi énergie et climat en séance à l’Assemblée Nationale,
 
J’appelle le gouvernement à renforcer très fortement les actions prévues pour relever le défi climatique, et je porterai dès demain des amendements en ce sens.
 
C’est le cas en particulier sur la rénovation énergétique des logements, pour sortir plus de 6 millions de Français de la précarité énergétique (et sera bénéfique tant pour les périodes de grand froid, que de canicule). Ainsi, la fin des locations des passoires énergétiques en 2025, en donnant les moyens aux propriétaires concernés d’agir, en leur avançant jusqu’à la totalité du coût des travaux, est une excellente mesure. Tout le monde sera gagnant : le locataire qui va être libéré de toutes ses factures énergétiques beaucoup trop élevées, le propriétaire que l’on va mieux aider à faire les travaux (et qui augmenteront la valeur de son bien immobilier) et l’Etat (qui récupérera l’avance au moment de la transmission du bien). Cet engagement innovant, pris pendant la campagne présidentielle de 2017, doit être tenu !
 
Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire