Baccalauréat 2020 : non, le contrôle continu ne défavorisera AUCUN élève !

Le Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse a affirmé ce matin qu’”une dose de contrôle continu serait introduite dans le baccalauréat 2020”, sans en préciser la part. J’appelle à ce que cette part de contrôle continu soit la plus large possible, qu’on ne complexifie pas trop et qu’on fasse confiance aux équipes pédagogiques. J’appelle aussi le Ministre à rassurer sans ambiguïté et sans délai tout le monde : celles et ceux qui ont des moyennes de contrôle continu inférieures à 8/20 se verront évidemment proposer une épreuve de rattrapage bienveillante.

Quelques parents d’élèves, dont les enfants étudient dans des “bons lycées” (j’ai toujours été quant à moi un opposant farouche à ce type de ségrégation sociale dès le système scolaire ; c’est l’une des principales inégalités de notre société), me disent que leur enfant sera défavorisé pour ses études supérieures. Non, c’est inexact : le contrôle continu ne défavorisera AUCUN élève, et encore moins ceux là. Cela ne changera rien pour eux. Parcoursup ne prend d’ores et déjà pas en compte les notes d’épreuves de terminale du baccalauréat. Au mieux, cette formule de contrôle continu sera un accélérateur d’ascension sociale, comme cela a pu être le cas pour le prétendu « bac au rabais » de 1968, qui a permis à de nombreuses personnes issues de milieux modestes de réaliser des études supérieures.

Cette formule de contrôle continu, que j’avais proposée au Ministre le 14 mars, ne défavorisera aucun élève, n’attendons pas pour l’annoncer. Je salue donc cette prise de parole du Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, même si j’aurais préféré que les annonces soient faites plus rapidement, sans attendre la fin de semaine et en visant la simplicité. Il faudra également prendre une décision pour les élèves devant passer le brevet des collègues (le DNB se passe déjà pour moitié en contrôle continu, donc actons le contrôle continu total) et ceux en BTS.

Matthieu Orphelin
Député de Maine-et-Loire