Annonces Premier ministre – réaction de Matthieu Orphelin Le temps de la sortie de crise est venu – à chacun d’y contribuer !

Compte tenu de la crise que traverse le pays, des mesures d’urgence étaient nécessaires pour l’apaisement de notre pays et ont été annoncées par le Premier Ministre. La suspension pour 6 mois dans la mise en place de la fiscalité écologique (hausse taxe carbone et rattrapage essence-diesel), le temps de la concertation sur les territoires et de la définition de nouvelles mesures d’accompagnement justes et efficaces, et pour le pouvoir d’achat, était devenue inévitable. La pause sur la réduction des dispositif fiscaux avantageux sur le gazole non routier est aussi une bonne décision pour nos TPE et PME ; il faut là aussi plus de progressivité et de mesures d’accompagnement.

 

Au-delà de ces mesures d’urgence, le Premier Ministre a également annoncé que le grand débat et la concertation qui s’ouvrent sur le territoire seront larges et avec des objectifs précis : définir de nouvelles mesures d’accompagnement et améliorer celles qui existent, idem pour celles qui font que le travail payera mieux, ambition renforcée pour la loi mobilité, remise à plat de la fiscalité, mise en cohérence des moyens pour arriver à nos objectifs, meilleure prise en compte des différences territoriales. L’idée d’une prime mobilité, que nous portions depuis plusieurs mois, est aussi retenue pour y travailler avec tous les acteurs.

 

Les gilets jaunes ont été entendus et les conditions sont maintenant rétablies pour que le pays retrouve la sérénité. La concertation qui s’ouvre doit maintenant être l’occasion d’élaborer, ensemble, ces nouvelles mesures fortes pour une politique et une transition plus justes socialement et écologiquement. Des dispositifs innovants peuvent d’ailleurs être imaginés sur les territoires pour y contribuer (conseil citoyen, grande concertation citoyenne). Le temps du dialogue et de la sortie de crise est venu !