Accès aux espaces naturels et règle du 1 km : Matthieu Orphelin demande au gouvernement de saisir le conseil scientifique

Je suis régulièrement interpellé par des citoyennes et citoyens de Maine-et-Loire qui constatent
certaines incohérences dans les règles du nouveau confinement. C’est notamment le cas pour l’accès
aux espaces naturels.
La décision de limiter l’accès à la nature à une heure par jour dans un rayon de 1 km induit une
inégalité de traitement entre les zones urbaines dans lesquelles les parcs et jardins sont ouverts et
les zones rurales dans lesquelles la nature environnante semble proche mais reste inaccessible.
Cette règle est d’autant plus incomprise qu’elle ne s’explique pas d’un point de vue sanitaire, le fait
d’être en extérieur limitant grandement les risques de contamination (note de l’OPECST du 28
octobre).
Pour toutes ces raisons, je me joins aux autres députés du collectif Ecologie Démocratie Solidarité
pour demander au Premier ministre de saisir le Conseil scientifique afin de définir des conditions
d’un accès encadré aux espaces naturels de proximité sans risque sanitaire.
Des règles justes, fondées scientifiquement, favorisent l’adhésion des citoyennes et des citoyens au
respect du confinement et aux mesures prises pour lutter contre la pandémie.
Matthieu Orphelin
député de Maine-et-Loire